PPour ceux qui ne connaissent pas le Cap d'Agde, c'est une station balnéaire de l'Hérault qui est connue pour son centre de naturistes car il est le plus grand au monde.

Le Cap d'Agde est aussi connue pour ses nuits sulfureuses dans les clubs libertins ou ses plages à rencontre coquine. Dans cette vidéo d'Agde, on voit une vieille femme participer à un bukkake sur une plage de la mer Méditerranée. Un grand nombre de personnes se sont rassemblées pour se faire sucer et éjaculer .

Il y a des hommes mûrs nus qui sont juste ici en voyeur mais nombreux sont ceux qui se branlent pour jouir sur le visage de la libertine mature
 
     
     
     
  Plan des plages du Cap d'Agde 34

PHOTO SATELLITE VIA GOOGLE -> ICI
Agrandir le plan
 
     
       
 
 
       
     
       
  Une bonne vielles salopes donne du plaisirs à des vieux vicieux dans les dunes
Muchas vergas una sola boca - 2
Muchas vergas una sola boca - 1
 
       
   
       
  SITE A VOIR
avec un maxi de petites vidéos amateurs de voyeurs
Vidéo Amateur bz dans les dunes
Dunes
 
       
  f  
 
EXPERIENCE
Mi-juillet, j'ai passé 2,5 jours au camping du camp naturiste du Cap d'Agde... 65 heures sur place en tout...
Entre mercredi soir et samedi apm, j'ai (approximativement) :
- dormi moins de 14 heures
- pompé une petite 60aine de queues
- avalé une 40aine de doses de foutre (toutes de producteurs différents)
- pris une petite 10aine de bites nkp dans le cul (le Cap est très branché pompe mais pas trop baise Nkp)
- absorbé 5 ou 6 doses par le cul
- niké 3 culs nkp
- Largué mon jus dans 1 cul

Et j'y ai fait un plan mémorable : g commencé à pomper un magnifique mec à la teub énorme dans les dunes, dans un endroit assez dégagé. Quelques couples hétéros se sont pointés, suivis d'un troupeau de mecs en rut. Les couples se sont arrêtés autour de nous et ont commencé à nous mater, les nanas faisant des commentaires sur ma façon d'avaler cette énorme bite toute entière et le plaisir qui se lisait sur le visage du mec... C'est comme ça là-bas : homos, bis et hétéros se mélangent facilement, baisent les uns devant les autres ou avec les autres... Et c'est ça qui est excitant !
Au bout d'un moment, il y avait bien une cinquantaine des personnes (dont 7 ou 8 nanas autour de nous en train de me mater pomper ce mec !
Une des nanas est venue se mettre à genoux à côté de moi et a commencé à pomper son mari... L'ambiance est montée d'un cran : le stand de pipes en libre service était ouvert, et il y en avait pour tout le monde !!!
Quand le mec que je pompais m'a craché dans la gueule et que j'ai tout avalé, tout le monde s'est mis à applaudir ! C'est la tradition là-bas... Mais ça fait quand même drôle d'avoir une bonne cinquantaine de mecs et de nanas qui applaudissent parce qu'un mec vient de jouir devant eux et de balancer son sperme dans la gueule d'un autre !!!
À partir de là, les mecs se sont succédés pendant une bonne heure, se faisant sucer par la nana et lui éjaculant sur les seins ou par moi et se vidant dans ma bouche ou sur ma langue, avec applaudissements à chaque éjac....
C'est un truc que je ne croyais pas réalisable ailleurs que dans un film porno... Et pourtant ça s'est vraiment passé !
Maintenant, je n'ai qu'une idée en tête : y retourner !!!
Ça c des vacances !!!
 
       
     
       
   
       
     
       
   
       
     
       
   
       
     
       
   
     
     
  Reportage club libertin le Tantra au Cap d’Agde (34)  
       
 
tourné dans un club libertin situé dans la quartier naturiste du Cap d’Agde.

Il s’agit du
club échangiste le Tantra qui est bien connu des libertins de la région et surtout des vacanciers.

Le gars rentre avec sa caméra à l’intérieur de ce club mixte et on peut voir des couples qui sont en train de coquiner. L’établissement non conformiste est visiblement bien équipé avec glory hole, salons coquins, coins câlins, …

 Les clients, visiblement tous échangistes ou libertins son en plein dans leurs jeux et semblent prendre beaucoup de plaisir. Profitez bien de cette vidéo tournée dans ce club du Cap d’Agde qui dure plus de 20 minutes.

Si vous avez envie de visiter le site du Tantra, alors il vous suffit de cliquer sur
ce lien
. Alors, elle vous plait cette vidéo échangiste ?
 
       
     
       
   
     
   
       
     
       
Le libertinage peut-être condamné !...
mais pas à Agde



Autres Articles
Violence dans la zone naturiste du Cap d'AGDE 2012







Les clients avaient droit à des massages très poussés admin

 

rés 

REPONDRE

 tribunal a suivi les réquisitions pour la dame et condamn son ami à 500 € d’amende.

     
     
     
     
     
     
  f  
  Au Cap d'Agde ...sur la Plage ...  
  Sa Pompe ->     Sa matte ->     Sa Partouze ->

Sa attend son tour ->       Sa offre ->     Sa se Godde ->
 
     
     
  gh  
  Au Cap d'Agde ...sur les Parkings ...  
  Sa se branle ->    Sa s'exhib ->  
     
     
     
   
     
     
     
  Baie des cochons: bienvenue sur la plage
libertine du Cap-d’Agde


Au coeur du village naturiste du Cap-d’Agde, sur un morceau de plage rebaptisé “baie des cochons”, les libertins s’amusent. Fellations, masturbations, bukkake, gang bang : ici, le plaisir est public et collectif. Article extrait des Inrocks spécial sexe, actuellement en kiosque.

Dans les dunes, on peut croiser dominateurs et soumises, parfois tenus en laisse (photo Naomi)

C’est l’heure du goûter et quelques messieurs, visiblement affamés, hâtent le pas sur le sable chaud. Arrivés à hauteur d’un parasol gris, ils s’arrêtent et se placent soigneusement en arc de cercle. Ils sont cinq, puis dix, trente. Tous sont nus et en érection. Muscles contractés, mâchoire serrée, la plupart se masturbent même avec énergie. Sous le parasol, posé sur une serviette blanche, un couple se montre. La femme est allongée sur le dos, l’homme se tient sur elle, dans la position du missionnaire. Ils ont une cinquantaine d’années et leurs corps sont extrêmement blancs, totalement épilés. Bientôt, ils glissent en levrette. Autour d’eux, les spectateurs semblent toujours plus nombreux, toujours plus excités. Après quelques instants, elle souffle un mot à son partenaire, en allemand. Il se retire d’elle et introduit un premier doigt dans son vagin, puis un deuxième. Avec attention, il accélère le mouvement et, rapidement prise de convulsions, elle jouit. Elle jouit magistralement. Madame est une femme fontaine et l’assistance est aux anges. Quelques applaudissements se font même entendre. Le spectacle ne fait pourtant que commencer.

Au Cap-d’Agde, sur un morceau de la plage du camp de naturistes, long d’une centaine de mètres et rebaptisé “baie des cochons”, rien ne semble interdit. Les couples s’aiment en public et assouvissent leur désir d’exhibitionnisme devant une cohorte de voyeurs à l’affût. En semi-érection permanente, ceux-ci passent d’un couple à l’autre exactement comme un enfant enchaînerait les attractions à Eurodisney. Ici, la police se fait extrêmement rare. Elle intervient parfois lorsque les ébats se prolongent en bordure de la plage, dans les dunes rattachées à la réserve naturelle. Il est même arrivé que des voyeurs et des exhibitionnistes s’y fassent arrêter et emmener au poste, simplement habillés d’une paire de menottes. Mais sur la plage, elle ferme les yeux. Car, même si l’exhibitionnisme y est, comme partout, un délit, les plaintes sont rarissimes. Dans le coin, tout le monde sait ce qui se trame à cet endroit.

Tout le monde est adulte, consentant et nu

Depuis la construction du village naturiste du Cap-d’Agde dans les années 70, cette parcelle de sable a toujours accueilli les libertins et leurs pratiques ont presque fini par entrer dans les moeurs. Des lois informelles se sont même établies au fil du temps. Sur la “baie des cochons”, tout le monde est adulte, consentant et nu, absolument nu (même le journaliste, après qu’il eut renoncé au stratagème du paréo). Le groupe veille sur lui-même et chasse ceux qui mettraient en danger son harmonie. Cet après-midi-là, un homme ayant eu l’indélicatesse de sortir un téléphone portable pour filmer une femme en action se fera ainsi sévèrement reprendre. Son portable finira même à l’eau.

Au Cap-d’Agde, les exhibitionnistes se montrent dans l’assurance que les voyeurs sauront se tenir, malgré l’excitation. Ici, lorsqu’un homme jouit et répand sa semence sur la plage, il prend même le temps de la recouvrir de sable.

Un peu plus loin, c’est maintenant une femme très bronzée, la cinquantaine peroxydée et siliconée, qui s’offre à son homme. Il est à genoux devant elle et lui lèche le clitoris. Un nouveau cercle de voyeurs se forme autour d’eux. Les plus jeunes ont 25 ans, les plus vieux presque 80, à vue d’oeil. Ils sont là, agglutinés, collés les uns aux autres, le sexe à la main. Ils se masturbent dans un silence de cathédrale, comme concentrés sur les petits cris de plaisir poussés par la femme. C’est elle l’héroïne de ce spectacle improvisé, aux allures de tournage porno en plein air et en public. C’est elle qui donne le tempo, dit “oui” ou “non”.

Quand une femme désigne un homme, il doit venir la contenter

naturiste, exhibe et libertine sur une plage 2

Au Cap-d’Agde, la femme est toujours au coeur des attentions, et ses désirs sont comme des ordres. Quand elle désigne un homme dans la foule des voyeurs, celui-ci doit se rapprocher et venir la contenter, ce qu’il fait généralement avec empressement. Là, le veinard est un jeune homme d’origine maghrébine au corps ferme. Délicatement, il s’installe à côté de madame et pose ses doigts sur son corps, puis lèche ses seins. Bientôt, il pourra venir en elle.

Comme partout ailleurs, personne n’est évidemment égal devant le désir. Il y a une hiérarchie et un ordre esthétique. Dans Les Particules élémentaires, s’arrêtant pendant quelques pages magistrales sur la plage du Cap-d’Agde, Michel Houellebecq écrit :

“(…) une femme au corps jeune et harmonieux, un homme séduisant et viril se voient entourés de propositions flatteuses. Au Cap-d’Agde comme ailleurs un individu obèse, vieillissant ou disgracieux sera condamné à la masturbation – à ceci près que cette activité, en général proscrite dans les lieux publics, sera ici considérée avec une aimable bienveillance.”

Nudité, érection et chaussures de ville, tout passe

deux couples échangistes se retrouvent sur la plage

Au fil des heures, et des jours, rien ne choque ou ne surprend plus vraiment. On s’habitue à voir déambuler des sexagénaires équipés d’épais cockrings en métal (assurément l’accessoire de l’été 2012 au Cap-d’Agde). On se fait aussi au spectacle bizarroïde d’hommes en érection, nus mais chaussés de leurs chaussures de ville ou de leurs baskets, car le sable brûle les pieds en plein après-midi. Tout devient normal. Tout passe. Même quand notre voisine de serviette, âgée d’au moins 70 ans, ouvre ses cuisses en grand et entreprend de se caresser pour le plaisir d’un mateur venu se poser à quelques centimètres d’elle, sous l’œil approbateur du mari, un homme aux longs cheveux blancs et au physique de gourou de secte.

A lire aussi : Faisons un tour en club échangiste

Ici, les corps, entièrement épilés dans l’immense majorité des cas, sont souvent usés, tombants, fripés. La moyenne d’âge tourne autour de 45 ou 50 ans et, si l’on recense quelques hommes dans la fleur de l’âge, les femmes de moins de 40 ans sont très rares. “C’était mieux avant”, regrette d’ailleurs un homme à casquette, posté en haut d’une petite dune, à un poste d’observation privilégié. “Il y avait des jeunettes, des belles filles. Elles sont toutes parties…”

De façon générale, des habitués de la plage aux policiers municipaux en passant par les habitants du coin, on s’accorde à dire que “la baie des cochons” est au creux de la vague, et qu’il s’y passait davantage de choses il y a cinq ou dix ans. Pour la police, les arrestations dans les dunes portent leurs fruits et dissuadent une partie des exhibitionnistes et voyeurs. Pour les autres, c’est l’apparition des boîtes libertines, ouvertes le jour, qui a changé la donne. Il se dit, par exemple, que les jeunes libertines du Cap-d’Agde passent désormais leurs après-midi au Glamour, une boîte de nuit du village naturiste réputée pour la qualité de ses ambiances mousse.

Il est 18 heures, les choses s’accélèrent

naturiste, exhibe et libertine sur une plage 3

Pourtant, indiscutablement, les trois ou quatre cents fidèles venant poser leur serviette chaque jour d’été sur “la baie des cochons” continuent de s’y s’amuser. Il est maintenant 18 heures et le poste de surveillance des maîtres nageurs vient de fermer. Les choses s’accélèrent. Dans l’eau, à quelques mètres du bord, on remarque une vingtaine d’hommes en groupe. Au milieu d’eux, une femme aux cheveux courts, extrêmement généreuse.

Sur la plage, on s’active aussi. Goguenard, un homme revient de derrière les dunes et raconte à ses copains qu’”une fille vient de se faire éjaculer sur le visage par une dizaine de types” (une pratique connue sous le nom de bukkake). Plus loin, une femme rousse allongée sur le sol fait l’attraction. Elle est entourée d’au moins cinquante hommes et elle désigne les élus, appelés à venir profiter d’elle. Ils piaffent tous, cherchent à capter son regard dans l’espoir d’un signe. Mais elle semble impénétrable, les yeux dans le vague, doucement gagnée par le plaisir.

Elle dit ” viens” à un homme. Elle est française, comme une majorité des gens présents sur la plage, semble-t-il. Il y a aussi beaucoup d’Allemands, de Hollandais, de Belges et quelques Anglais. Mais, dans le plus simple appareil, les étiquettes tombent vite, et les marqueurs sociaux s’estompent naturellement. C’est aussi le charme du Cap-d’Adge. Si quelques coupes de cheveux ou quelques tatouages maladroits semblent trahir, parfois, une appartenance à un milieu populaire, on ne peut savoir véritablement qui est riche, qui est pauvre, qui est cadre ou ouvrier.

Toujours dans Les Particules élémentaires, Houellebecq évoquait, avec une certaine gourmandise, la présence “d’infirmières hollandaises, de fonctionnaires allemands, tous très corrects bourgeois, genre pays nordiques ou Benelux”. Sur place, pourtant, les informations sont difficiles à glaner. Un homme, habitué des lieux depuis une dizaine d’années, glisse qu’il est commercial dans l’agroalimentaire. Une femme dit être kinésithérapeute. Mais, ici, personne ne veut être ramené à la vraie vie. Il y a tellement mieux à faire. Tellement mieux à évoquer. Le soleil tombe et des couples se rapprochent, entament la conversation. Il est grand temps de préparer ce qui se passera plus tard, à l’abri des regards, cette fois.

 
     
     
     
   
     
     
     
   
     
     
     
 
 
     
     
     
   
     
     
  Les adresses des clubs libertins et échangistes
au Cap d'Agde et alentour


Le Glamour est sans doute l’un des plus fameux clubs libertins d’Europe. Tout au long de l’année, et surtout durant la saison estivale, il accueille des couples venus de tous les horizons.
Spécialité : couples – Ouverture : toute l’année
Tarifs : couple (2 conso) 50€, homme seul* (1 conso) 70€, femme seule invitée
site internettél : 04 67 01 55 49
* homme seul sélectionné et uniquement hors-saison

LE JUL’S
Le Jul’s est réputé pour être le club préféré des libertins actifs. Ici, on vient pour faire la fête, c’est sûr, mais avant tout pour les plaisirs très coquins.
Spécialité : couples – Ouverture : d’avril à octobre
Tarifs : couple (2 ou 6 conso) 35 / 50€
site internettél : 04 67 26 39 38

LE PHARAON
Le petit club qui fait le bonheur de tous les couples en quête de pluralité masculine.
Spécialité : pluralité masculine – Ouverture : d’avril à octobre
Tarifs : couple gratuit avant 0h30, puis 25€ (2 conso), homme seul 50€
tél : 04 67 01 39 17

JEUX DE MAINS
Un sympathique club ouvert tout l’été aux hommes seuls et aux couples à la recherche de sensations fortes.
Spécialité : pluralité masculine – Ouverture : en saison
Tarifs : couple (2 conso) 15€, homme seul (3 conso) 69€
tél : 06 67 96 69 33

LE TANTRA
Un club historique du Cap, qui renaît de ses cendres. Les lieux sont plus petits, mais on peut penser que l’ambiance sera au rendez-vous.
Spécialité : couples – Ouverture : en saison
Tarifs : non communiqués
tél : 04 67 26 22 10

CLAIR OBSCUR
Le club fétichiste et BDSM du Quartier Naturiste. Dress-code cuir et noir de rigueur
Spécialité : fétiche et BDSM – Ouverture : d’avril à septembre
Tarifs : couple (2 conso) 50€, homme seul* (2 conso) 80€, femme seule (1 conso)25€
site internettél : 04 67 90 20 35
* homme seul sélectionné et uniquement hors-saison

HISTOIRE d’Ô
L’un des deux saunas coquins du quartier naturiste. Tous les deux très bien équipés et propres.
Spécialité : sauna – Ouverture : toute l’année
Tarifs : couple 35 à 50€, homme seul 50 à 60€, femme seule 10 à 20€ (selon soirée)
site internettél : 04 67 01 20 31

LE 2 ET 2
L’autre sauna coquin du quartier naturiste. Tout aussi bien tenu que le premier.
Spécialité : sauna – Ouverture : toute l’année
Tarifs : couple 35€, homme seul 50€, conso sans alcool à discrétion
site internettél : 04 67 26 35 52

LE BONOBO
Un nouveau sauna que nous n’avons pas encore pu visiter.
Spécialité : sauna – Ouverture : toute l’année (10-13h et 18-1h)
Tarifs : couple 30€, homme seul 30€, femme 15€ avec 1conso sans alcool
site internettél : 04 67 21 87 33

 
     
     
     
 

Le Cap d'Adge à aussi son Ciné Porno


A Port-Ambonne, à l’intérieur du quartier naturiste, vous allez pouvoir vivre une aventure unique en son genre, en vous rendant au cinéma X et profiter des projections tout en passant un moment coquin. Les couples exhib et candaulistes y sont les bienvenus.

Quand nous sommes arrivés sur le quartier naturiste du Cap d’Agde, nous avons d’abord cherché la plage libertine. Puis, nous nous sommes renseignés sur les clubs libertins du village naturiste. Et c’est ensuite qu’un prospectus a attiré notre attention : « projection libertine – venez passer un instant coquin pas comme les autres ».

Intrigués, nous nous sommes finalement rendus au cinéma libertin du Cap d’Agde, « L’Instant X ». Une fois sur place, nous nous sommes mêlés à la foule d’hommes qui regardaient le film dans un lieu bien tenu et propre. Puis, un autre couple est arrivé et s’est mêlé à la fête.

Evidemment, tout ce beau monde n’a pas beaucoup regardé le film… Si vous avez toujours rêvé de pratiquer le dogging dans un ciné porno, c’est le moment ou jamais. On s’y sent en parfaite sécurité (d’ailleurs, la sortie n’est jamais loin) et les hommes sont plutôt respectueux des envies des couples.

Une expérience à tenter.

Ouvert à partir du 1er mai à la clientèle mixte le jeudi,

le vendredi et le samedi, de 22h à 1h.

ouvert tous les jours de mi juin à début septembre, de 18h à 21h et de 22h à 1h

(dès 14h s’il ne fait pas beau).

Tarifs : 10 € pour un homme seul ; 15 € pour un couple.

 
     
     
     
   
     
     
     
 

Unique en son genre, la plage libertine du Cap d’Agde, surnommée par toutes et tous la Baie des Cochons, est un espace en plein-air où des couples s’donnent à la drague et au sexe en public. Elle est aussi le paradis des voyeurs en tout genre.

Pour se rendre sur la plage libertine du Cap d’Agde, il existe deux solutions :
- la solution « clandestine », depuis Marseillan-Plage. Marchez vers l’ouest (la mer sur votre gauche). Vous atteindrez rapidement la plage naturiste et tomberez rapidement sur la Baie des Cochons ;
- la solution habituelle, depuis le quartier naturiste. Entrez sur la plage au niveau du camping puis marchez vers l’est (la mer sur votre droite). La partie libertine de la plage naturiste se trouve juste après le poste de secours.

Attention ! Ne perdez jamais de vue que le quartier naturiste – ainsi que la plage – sont des espaces familiaux et pas des établissements libertins à ciel ouvert. Le respect de tous s’impose. Ceci étant dit, vous trouverez sur la partie libertine de la plage des adultes consentants et avertis, et, bien sûr, aucun enfant.

Le plus sûr moyen de vérifier si vous êtes bien arrivés à destination ? Si vous avez le moindre doute, c’est que vous n’y êtes pas…

Les personnes qui fréquentent la plage libertine se divisent en deux catégories : les couples libertins, venus draguer d’autres couples, s’exhiber ou prendre du plaisir à plusieurs, et les hommes seuls, venus jouer les mateurs ou espérant participer à un gangbang ou au jeu coquin d’un couple.

Ici, c’est la liberté sexuelle qui règne. Ce qui suppose que chacun respecte des règles essentielles : respect, convivialité… sont de rigueur. Ensuite, chacun et chacune sont libres de laisser libre cours à leur imagination.

On entend quelqu’un siffler, on voit un attroupement se faire ? C’est qu’un spectacle vient de démarrer. Ici, un couple qui fait l’amour, là une rencontres entre couples échangistes, ou encore une coquine qui se masturbe en public ou même s’adonne à un bukkake avec les voyeurs.

Plus l’après-midi avance, et les plus les relations deviennent chaudes, plus nombreux sont les gangbangs, les parties carrées entre couples, bref, on se lâche. Et dès que le pavillon de baignade descend (quand le poste de secours ferme), couples et hommes seuls s’en donnent à cœur joie, sans attendre le soir et les sorties dans les clubs libertins du quartier naturiste.

La Baie des Cochons est vraiment un endroit à part. Un paradis pour adeptes du sexe en toute liberté. Un endroit à préserver, donc, en respectant à la fois les personnes qui s’y trouvent et l’environnement (les dunes sont interdites au public).

Cap d'Agde
La plage libertine

dite "la Baie des Cochons"

Photos de Plage Naturiste, Cap d'Agde



   

VIDEO
la baie des cochons avec naomi au cap d’agde herault naturisme
 
     
     
     
 

Plage du Cap d’Agde
34300 Cap d’Agde (Hérault)
France – Méditerranée
Catégorie : Plage gay / mixte


Accès : Depuis le centre naturiste, les gays s’installent à gauche sur la plage après la zone « libertine ». Accès à la plage du Cap d’Agde par Marseillan plage. A Marseillan Plage prendre « l’avenue des campings » (route parallèle la mer). Garez vous au niveau du dernier camping prendre à droite sur la plage (Itinéraire depuis Montpellier)


Présentation : Plage naturiste de sable, drague sur la plage et derrière les dunes (Attention réserve naturelle du Bagnas, patrouilles de la gendarmerie)
Equipements : Bar de plage du camping, vente ambulante sur la plage en saison, accès par le village naturiste payant

 

 
     
     
     
   
     
     
     
 

Libertine partouzée au Cap d’Agde

Voici une bonne salope mature qui n’a pas froid aux yeux! Cette femme est mariée mais elle adore le cul et pratique régulièrement le libertinage. Elle est en vacances au Cap d’Agde avec son mari et autant vous dire qu’elle ne tarde pas longtemps à faire de bonnes rencontres pour agrémenté comme il se doit ses vacances au soleil. Ils décident de se rendre avec un groupe de nouveaux amis libertins dans un petit chemin éloigné du centre touristique pour tourner un petit film amateur vraiment exquis lors duquel elle va se faire partouzer par 4 mec ( dont son mari ça va de soit ! ). Cette nenette prend son pied assez rapidemenIl fait partouzer sa femme au Cap d'Agdet, elle monte en pression et se lâche complètement sur toutes les bites qui lui sont proposés puis elle se laisse baiser par chacun d’entre eux comme une bonne chienne avide de sexe! La video complète dure 23 minutes et est un petit chef d’oeuvre de porno amateur que je vous conseille vivement surtout si vous aimez les femmes mûres libérées et actives!

LES VIDEOS ICI

 
     
     
     
  A VOIR - CLIC
bukkake au cap d'agde
cap d’agde tout est permis
plage libertine cap d’agde
 
     
   
     
     
     
  5 lieux pour passer vos vacances totalement nu !  
 

Le Cap d’Agde reste l'endroit numéro 1 pour le naturisme. Station balnéaire du sud de la France, le village accueille chaque été 40 000 vacanciers. Tous règlent un droit d’entrée de 5 euros par personne et n'ont pas le droit de faire entrer dans le camp des appareils photos et des caméras.

Les plus belles plages du monde sont aussi les plus chaudes, avec en seconde position la République Dominicaine, le Mexique, et la Jamaïque entre autres. C'est ici le Sea, Sex and Sun ! Laissez-vous tentez par Caliente Caribe Resort, Temptation Resort Spa, ou Viking Exotic Resort...

New York aussi dévoile son côté nature. Tous les ans, au mois de juin, est organisée la New York City Naked Bike Ride, qui est une course protestataire face à la dégradation de l’environnement. Désormais cette idée est reprise dans d'autres villes comme à Sydney et à Sao Paulo.

Toujours au Etats-Unis, c'est au tour du désert du Nevada de dévoiler ses charmes. Le Festival du Burning Man se déroule chaque année à la fin août avec 50 000 personnes. Et sous 40° il n'y a aucune règle : techno, drogue, amour libre et vêtements en option ! Attention aux grains de sable, les tempêtes sont fréquentes.

Et pour finir le Japon avec ses bains publics, à l'eau entre 35 et 45° ! Chaque "Onsen", c'est leur nom, propose différents types de bains : eau chaude, piscine glacée, bain aux herbes et même un bain électrique" très prisé des nippons. Malheuresement les hommes et les femmes sont parfois séparés !